Faïd aurait tenté d'acheter un surveillant

  • A
  • A
Faïd aurait tenté d'acheter un surveillant
@ Maxppp
Partagez sur :

Le braqueur en fuite aurait approché un fonctionnaire de la prison de Fresnes, selon Le Parisien.

Le braqueur en fuite, Redoine Faïd aurait tenté, à l'automne dernier, de corrompre un surveillant de la prison de Fresnes dans le Val-de-Marne, où il était alors incarcéré, rapporte Le Parisien dans son édition de mercredi. "Il a d’abord tenté de l’apprivoiser en lui faisant une remarque amicale sur son accent ch’ti, explique une source judiciaire. Après quoi, il lui a demandé de lui rendre un service : il voulait qu’il contacte sa femme pour lui, sans préciser la raison, mais en disant que c’était important. Il a ajouté qu’il lui en serait très reconnaissant et qu’il n’aurait plus à s’en faire sur le plan financier", affirme une source judiciaire citée par Le Parisien.

Le fonctionnaire aurait alors averti la direction de l'établissement pénitentiaire. Cet "incident" serait même à l'origine de son transfert à Fleury-Mérogis, dans l'Essonne, dernière étape avant son arrivée à la prison de Sequedin dans le Nord.