Expulsé, un retraité se suicide

  • A
  • A
Expulsé, un retraité se suicide
Un homme de 85 ans a été mis à la porte de sa maison de retraite. Il s'est alors suicidé.@ MAXPPP
Partagez sur :

Agé de 85 ans, Roger a mis fin à ses jours après avoir été mis à la porte de sa maison de retraite.

Il vivait dans un studio d’une maison de retraite à Tonnay-Charente, en Charente-Maritime, mais a décidé de mettre fin à ses jours après avoir été mis dehors, révèle le quotidien régional Sud-Ouest. Agé de 85 ans, Roger avait entamé un bras de fer contre l’établissement, jugeant les prestations indignes de sa facture. Il était allé jusqu’à refuser de payer son loyer.

Hospitalisé, il est mis à la porte

Les responsables de la maison de retraite ont alors profité que l’ancien commercial séjourne à l’hôpital pour changer la serrure de son appartement. C’est ainsi que Roger s’est retrouvé à la rue, en jogging et sans ses affaires personnelles. La raison ? L’établissement a prétexté une mesure conservatoire.

Recueilli par une patrouille de police, Roger a été alors amené dans un foyer d’urgence de SDF à Rochefort. Ce qu’il a vécu comme une humiliation. Selon un membre de cet établissement, le vieil homme s’est senti "profondément blessé".

C’est alors que Roger a entamé trois semaines d’errance. Jusqu’au jour où le centre d’action sociale de Rochefort lui a déniché un petit logement. Et c’est là, où l’homme de 85 ans a mis fin à ses jours, le 16 octobre dernier, en avalant plusieurs boîtes de médicaments. La veille de sa mort, il avait noté quelques mots dans son agenda, faisant allusion à la maison de retraite qu’il qualifiait de "couloir de la mort à supprimer".

Selon le journal Sud-Ouest, une enquête judiciaire a été ouverte. Le directement de l’établissement pourrait être poursuivi pour "délaissement de personne".