EXCLU - "C'est de l'injustice"

  • A
  • A
EXCLU - "C'est de l'injustice"
@ MAXPPP
Partagez sur :

La fille de l'employée décédée d'une crise cardiaque après le braquage d'un supermarché témoigne.

"De l’injustice et de l’incompréhension". Sur Europe 1, la fille de l'employée décédée d'une crise cardiaque, après le braquage d'un supermarché à Chambly, dans l’Oise, lundi, a accepté de témoigner. "Ce braquage, on l’a vécu comme une injustice étant donné que maman avait déjà des problèmes de cœur", confie la jeune fille, âgée de 23 ans.

Fragile du coeur

"Nous, on avait surtout très peur par rapport à la cigarette parce qu’elle fumait et que ce n’était pas bien pour elle. Et puis, en fin de compte, c’est un truc encore plus con que ça, quoi… C’est venu de la part de jeunes branleurs qui ne savent pas quoi faire de leur vie et qui en détruisent une autre", raconte la fille cadette de la victime.

Lundi matin, vers 5 heures, quatre hommes cagoulés et armés avaient fait irruption dans le supermarché Leclerc de Chambly alors que les employés procédaient à la mise en rayon des marchandises. Parmi eux, Véronique, employée depuis un mois et demi dans le magasin. Cette mère de trois enfants, âgée de 45 ans, a fait une crise cardiaque alors qu’elle était transportée d'urgence à l'hôpital de Beaumont-sur-Oise.

"Elle était heureuse"

Selon sa fille, Véronique n’aurait jamais imaginé pouvoir être agressée sur son lieu de travail. "Cela faisait deux ans qu’elle était sans emploi, qu’elle cherchait, qu’elle était hébergé par mon papa (son ex-mari) et elle était super contente d’avoir trouvé ce boulot. Donc, elle ne pensait pas du tout à ce qui pouvait lui arriver, elle était heureuse", regrette Cathy.