Ex-footballeur tué en Guadeloupe : sa compagne mise en examen mais laissée libre

  • A
  • A
Ex-footballeur tué en Guadeloupe : sa compagne mise en examen mais laissée libre
Partagez sur :

La jeune femme de 32 ans a été mise en examen pour "coup mortel, soit un coup porté volontairement, ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

La compagne de Jimmy Néjin, ex-footballeur guadeloupéen connu dans l'archipel, tué d'un coup de couteau, mercredi, à Petit Bourg (commune de la Basse-Terre), a été mise en examen pour "coup mortel", vendredi soir et laissée "libre sous contrôle judiciaire", a-t-on appris de source judiciaire.

La légitime défense plaidée. La jeune femme de 32 ans a été mise en examen pour "coup mortel, soit un coup porté volontairement, ayant entraîné la mort sans intention de la donner", a précisé Xavier Bonhomme, procureur de la République de Pointe-à-Pitre. La légitime défense devrait être plaidée par l'avocat de la femme, qui a expliqué avoir frappé d'un coup de couteau Jimmy Néjin, 40 ans, pour se défendre alors que son conjoint, connu pour des actes de violence, s'en prenait à elle.

Victime de violences répétées. La suspecte aurait par ailleurs expliqué avoir été "frappée à plusieurs reprises" le jour du drame, et victime de "violences répétées, verbales et physiques", de la part de son compagnon, comme le soulignent différents témoignages de riverains recueillis par les médias locaux. Mercredi, l'homme serait rentré "éméché" et une dispute aurait éclaté avant le départ de la femme pour "aller chercher ses enfants". À son retour l'ultime altercation se serait produite, alors que les enfants, âgés d'un et cinq ans, se trouvaient dans l'appartement.

L'autopsie du corps du défunt doit avoir lieu mercredi. La victime, Jimmy Néjin, avait évolué dans différents clubs de Guadeloupe et de Martinique et était salué pour ses talents de footballeur.