Evasion à Troyes : "ils ont scié les barreaux"

  • A
  • A
Evasion à Troyes : "ils ont scié les barreaux"
Deux détenus se sont évadés tôt dimanche matin de la maison d'arrêt de Troyes.@ MAX PPP
Partagez sur :

La double évasion a eu lieu dimanche matin à la maison d'arrêt de Troyes.

"Deux détenus se sont évadés tôt dimanche matin" de la maison d'arrêt de Troyes et sont toujours en fuite. Le procureur de la République de Troyes, Alex Perrin, ne s'est pas étendu sur les circonstances de l'évasion dimanche.

"Les deux détenus ont scié les barreaux"

Mais d'après Frédéric Stoll, délégué régional FO Pénitentiaire, "les deux détenus ont scié les barreaux tôt ce dimanche matin, ils ont escaladé et se sont mis dans la cour de promenade".

"Quand le surveillant a ouvert la porte d'entrée de la prison pour faire entrer ses collègues qui prennent le service de jour, les détenus ont déboulé et se sont sauvés en courant", a-t-il ajouté, dénonçant l'absence de sas de sécurité à l'entrée de la prison.

Détenus pour "des peines courtes"

Une évasion "à l'ancienne", donc pour ces deux hommes détenus pour "des peines courtes", selon le syndicaliste.  Ils  étaient toujours activement recherchés dimanche.

L'un des deux, âgé d'"environ 35 ans" et détenu "depuis un ou deux ans" à la prison de Troyes, devait être "extradé ces jours-ci au Portugal pour y être jugé", a précisé Frédéric Stoll.

Le second, "beaucoup plus jeune", était "arrivé plus récemment" à la maison d'arrêt, a-t-il poursuivi.

La maison d'arrêt abrite actuellement 150 détenus répartis dans 42 cellules, pour une centaine de places, selon FO Pénitentiaire.