Evasion à l’échelle à Caen

  • A
  • A
Evasion à l’échelle à Caen
Pour franchir les murs de la maison 'arrêt de Caen, le détenu s'est servi de deux échelles.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un détenu s’est évadé dimanche de la maison d’arrêt de Caen. Avec l’aide probable de complices.

C’est un détenu au passé chargé qui s’est fait la belle dimanche en début d’après-midi de la maison d’arrêt de Caen. Condamné pour recels et violence avec arme, sous le coup d’une accusation de vol avec arme accompagné ou suivi d'une tentative de meurtre, le jeune homme, âgé de 26 ans, s’est évadé grâce à plusieurs échelles.

"Il y a manifestement des complicités", a réagi le procureur de la République Catherine Denis, interrogée sur la façon dont le détenu a notamment pu se procurer une échelle. Une enquête de flagrance a été ouverte. Le plan Epervier a été déclenché afin de retrouver le fuyard.

Condamné trois fois

Selon Ouest- France, une échelle avait été déposée à l’extérieur, contre les murs de la prison. Une autre avait été glissée dans l’enceinte du bâtiment. Tout simplement…

Au total, ce Marseillais d’origine a été condamné à trois reprises, deux fois pour recel et une autre pour violence avec arme, selon le parquet. Mais il n’avait pas encore été jugé pour son forfait présumé le plus grave. Le 17 avril, peu après 21h30. Un antiquaire qui sortait de sa réserve avait été agressé par plusieurs assaillants. En voulant poursuivre ses agresseurs, la victime avait essuyée plusieurs coups de feu et avait été touchée à l’artère fémorale. L’antiquaire avait été hospitalisé dans le coma, puis avait finalement été tiré d’affaires.