Etudiants disparus : un corps dans la Loire

  • A
  • A
Etudiants disparus : un corps dans la Loire
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le corps, qui pourrait être celui de Rémy Calmejane, ne porte pas de trace de violence.

Un corps qui pourrait être celui de Rémy Calmejane, l'un des deux étudiants disparus à la sortie d'une boîte de nuit début décembre à Nantes, a été retrouvé dimanche dans la Loire. La découverte a eu lieu au pied du pont de Cheviré, non loin de la boîte de nuit Le Calysto, où les deux étudiants nantais avaient été vus pour la dernière fois.

Des chaussures et vêtements retrouvés

"La corpulence du corps et les effets vestimentaires et personnels rendaient vraisemblable l'identification du corps comme étant celui de Rémy Calmejane disparu le 3 décembre 2010. Le parquet a sollicité deux expertises pour établir scientifiquement l'identité du corps", précise un communiqué du procureur de la République de Nantes. "L' autopsie conclut à l'absence de traces de violence ante mortem pouvant être la cause de la mort. La noyade, au vu des éléments macroscopiques, est l'hypothèse la plus vraisemblable."

Rémy Calméjane, 19 ans, étudiant en sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps) à l'université de Nantes, n'a plus donné signe de vie depuis le 3 décembre vers 4 heures du matin. Il avait été vu pour la dernière fois par des amis à la sortie de la boîte de nuit Le Calysto. Grégoire Rigault, 24 ans, étudiant à l'Intec (Institut national des techniques économiques et comptables), a été vu, quant à lui, pour la dernière fois le 4 décembre vers 4 heures du matin à la sortie du même dancing.

Aucune hypothèse, de la chute accidentelle dans le fleuve glacé à la thèse criminelle, n'a été écartée au cours de l'enquête.