Etats-Unis : elle abat son agresseur, un serial killer potentiel

  • A
  • A
Etats-Unis : elle abat son agresseur, un serial killer potentiel
Neal Falls est désormais soupçonné d'être impliqué dans le meurtre et la disparition de neuf jeunes femmes, dans trois Etats américains. @ Capture d'écran CBS
Partagez sur :

Une escort girl a tué l’homme qui tentait de l’étrangler en la menaçant d’un pistolet, le 18 juillet dernier, à Charleston, en Virginie-Occidentale. Les investigations relient cet homme à neuf disparitions. 

"Vivre ou mourir ?". C’est par ces trois mots qui glacent le sang que Neal Falls s’est présenté le 18 juillet dernier, au domicile d’Heather, une escort girl de Charleston, en Virginie-Occidentale, au nord-est des Etats-Unis. L’homme est armé d’un pistolet et tente immédiatement d’étrangler la jeune femme. Cette dernière ne se laisse pas faire et parvient à saisir l’arme. Elle tire et tue son agresseur au terme d’une lutte acharnée. L’affaire pourrait s’arrêter là…

Sauf que Neal Falls n’en était peut-être pas à son coup d’essai : dans sa voiture, au milieu d’un intrigant attirail, les policiers ont découvert un objet qui pourrait être relié à une série de meurtres. L’homme pourrait être en fait un tueur en série, suspecté dans la disparition de neuf femmes, dans trois Etats des Etats-Unis.

"Je sais qu’il était là pour me tuer". Dans les jours qui précèdent l’agression, Neal Falls, prend contact avec Heather, en ligne, via un site d’escort girl. C’est ainsi que l’homme de 45 ans arrive chez la jeune femme. Il est armé et déterminé, comme en témoignent ses trois premiers mots et le fait qu’il tente immédiatement d’étrangler sa victime. "Je sais qu’il était là pour me tuer", confie la jeune femme devant les caméras de la chaîne américaine CBS. Mais rien ne va se passer comme prévu.

heather.1280

"Lorsqu’il m’a étranglée, j’ai essayé de saisir un râteau qui se trouvait près de moi. A ce moment-là, il  fait tomber son arme pour me le prendre. C’est là que j’ai attrapé son pistolet et que j’ai tiré derrière moi", raconte-t-elle. L’homme s’effondre, Heather se précipite chez une voisine. C’est cette dernière qui appelle les secours. "Elle a du se défendre toute seule et l’a abattu dans la cuisine. Il a braqué une arme sur elle. Elle a des coupures et des marques sur tout le corps", explique-t-elle dans l’enregistrement de l’appel d’urgence. Hospitalisée, Heather est laissée libre, la police estimant qu’elle a agi en état de légitime défense

Un objet lié à une scène de crime. Mais les premières investigations des enquêteurs locaux vont très vite donner un tout autre tour à cette affaire. D’abord, par la fouille menée dans le véhicule de Neal Falls. Dans le coffre du SUV couleur crème, les enquêteurs découvrent une machette, une hache, plusieurs couteaux, un marteau, une pelle, des sacs poubelle, de l'eau de Javel, des gilets pare-balles, et quatre paires de menottes. Et ce n’est pas tout : à la faveur de leurs recoupements, un de ces objets a "matché" avec une preuve prélevée sur le lieu de découverte, en 2005, d’un corps démembré retrouvé en bord d’une autoroute de l’Illinois, à plus de 800 kilomètres de Charleston.

arsenal.640

Sur la trace de prostituées disparues dans le Nevada. Ce corps a été identifié en 2008, grâce à l’ADN, comme étant celui de Lindsay Marie Harris, une escort girl de 22 ans, qui avait disparu à près de 3.000 kilomètres de là, dans le Neveda, dans la petite ville de Henderson. Or, Neal Falls vivait précisément dans cette localité à l’époque de cette disparition. Il y travaillait comme agent de sécurité sur le célèbre barrage Hoover, qui se dresse sur le fleuve Colorado. Trois autres escort girls ou prostituées se sont volatilisées dans cette région entre 2003 et 2006. Les corps de deux d’entre elles ont été retrouvés démembrés, au bord d’autoroutes, dans le Nevada et en Californie.

henderson.divernon

Neal Falls, un routard du crime ? Neal Falls était-il un "routard du crime" ? La dernière résidence connu de cet homme sans antécédents judicaires outre quelques délits routiers, se trouvait à Springfield, dans l’Oregon. Mais selon les enquêteurs, le suspect a passé les sept derniers mois a sillonné le pays, en passant notamment par le Texas, un Etat du sud des Etats-Unis, bien loin de la Virginie-Occidentale. L’homme est désormais suspecté d’être lié à la disparition de neuf femmes, toutes des travailleuses du sexe, dans trois Etats différents. Sur sa dépouille, les policiers de Charleston, qui ont demandé le soutien du FBI dans leurs investigations, ont retrouvé une liste comportant les noms, âges et numéros de téléphone de dix jeunes femmes ayant une activité d’escort girl. Des cibles potentielles ? Toutes ont finalement été retrouvées vivantes.