Etat d'urgence : un fusil à pompe saisi, une garde à vue à Toulouse

  • A
  • A
Etat d'urgence : un fusil à pompe saisi, une garde à vue à Toulouse
@ MEHDI FEDOUACH / AFP
Partagez sur :

Dans la nuit de lundi à mardi, dans le cadre de l'état d'urgence, des perquisitions ont visé le quartier des Izards à Toulouse. 

Un homme de 30 ans a été placé en garde à vue mardi matin après la saisie d'un fusil à pompe lors d'une perquisition du quartier toulousain des Izards où a grandi l'islamiste Mohamed Merah, a-t-on appris de source policière.

130 policiers aux Izards. Quelque 130 policiers ont été déployés dans ce quartier sensible de Toulouse, dans la nuit de lundi à mardi dans le cadre d'une nouvelle vague de perquisitions administratives en application de l'état d'urgence décrété après les attentats de Paris.

Deux assignations à résidence. La veille, cinq personnes avaient été placées à garde à vue, dont deux l'étaient toujours mardi, et deux autres assignées à résidence après une perquisition de ce type à La Reynerie dans le quartier du Mirail, selon la préfecture.

Lutte antiterroriste. Au total, 128 nouvelles perquisitions ont été conduites en France dans la nuit de lundi à mardi, après 168 la nuit précédente, selon le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. 33 personnes ont été ainsi interpellées en France. Ces perquisitions ne sont pas directement liées à l'enquête sur les attentats de Paris, mais s'inscrivent dans le cadre de la lutte antiterroriste.