État d'urgence : 1.233 perquisitions, 165 interpellations et 230 armes saisies

  • A
  • A
État d'urgence : 1.233 perquisitions, 165 interpellations et 230 armes saisies
Près de la moitié des 230 armes récupérées "sont des armes longues et des armes de guerre".@ DOMINIQUE FAGET / AFP
Partagez sur :

Le ministre a annoncé ces chiffres mardi à l'Assemblée nationale.

1.233 perquisitions ont été menées dans le cadre de l'état d'urgence décrété après les attentats de Paris et Saint-Denis, conduisant à 165 interpellations et à la saisie de 230 armes, a annoncé mardi Bernard Cazeneuve à l'Assemblée nationale.

Depuis l'entrée en vigueur de l'état d'urgence dans la nuit du 13 au 14 novembre, près de la moitié des 230 armes récupérées "sont des armes longues et des armes de guerre, ce qui témoigne de l'efficacité des perquisitions qui ont été conduites pour mettre hors d'état de nuire des individus", a dit le ministre, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée. Il a également annoncé que, sur les 165 interpellations, 142 gardes à vue ont été menées dans ce cadre.

"Les mesures de l'état d'urgence doivent se mettre en oeuvre dans le strict respect des principes de l'état de droit, je n'accepterai aucun manquement à ces principes", a indiqué le ministre, en réponse à plusieurs loupés ces derniers jours.