Essonne : nouvelle audition d'un suspect

  • A
  • A
Essonne : nouvelle audition d'un suspect
L'homme placé en détention en décembre pour le premier des quatre meurtres sera entendu mercredi matin.@ Maxppp
Partagez sur :

L'homme placé en détention en décembre pour le premier des quatre meurtres sera entendu mercredi.

L'enquête sur l'un des meurtres commis dans l'Essonne l'hiver dernier avance. L'homme détenu depuis décembre pour le premier des quatre meurtres, celui de la jeune femme de 35 ans, commis en novembre à Juvisy-sur-Orge, sera entendu mercredi matin par le juge d'instruction à Evry, a-t-on appris mardi de source proche de l'enquête.

Il avait avoué avant de se rétracter

Michel, âgé de 46 ans avait été mis en examen le 3 décembre dernier. Il avait avoué le meurtre, le 27 novembre à Juvisy-sur-Orge, de Nathalie Davids, avec laquelle il avait entretenu une liaison. Il s'était ensuite rétracté. La victime avait reçu sept balles dans le corps, tandis que les trois victimes suivantes avaient été tuées d'une balle dans la tête.

En prison lors des 3 autres meurtres

L'homme, qui vivait à Bois-Colombes, dans les Hauts-de-Seine, avant son incarcération, reste détenu car mis en cause par des éléments matériels. Le suspect  était donc en prison au moment où ont été commis les trois autres meurtres, avec la même arme, les 22 février à Juvisy-sur-Orge, 17 mars à Ris-Orangis et 5 avril à Grigny.

Selon la procureure de la République à Evry, Marie-Suzanne Le Quéau, cet homme, dont le casier judiciaire est vierge, est un travailleur handicapé, sans emploi au moment des faits. Selon certains de ses amis, venait tout juste de retrouver un emploi, dans le bâtiment, au moment de son incarcération. Ils le décrivent comme "mythomane" et "un peu simplet".

Appel à témoin relancé

La direction régionale de police judiciaire de Versailles, en charge de l'enquête, recherche toujours une "moto SUZUKI modèle GSX - R 750 ou 1000 année 2001-2002 de couleur bleue et blanche", et a renouvelé mardi l'appel à témoins lancé vendredi. Le R du modèle est rouge, le passage de roue arrière et garde boue blancs, la coque arrière et le capot de selle blancs également, deux feux sont incrustés dans le passage de roue, le pot est de couleur noire, comme la bulle.

>> Pour lire l'intégralité de cet appel à témoins, cliquez ici.

Les témoins peuvent contacter la PJ au numéro vert (gratuit) : 0800 33 60 98 ou par mail : n7-91-drpj78@interieur.gouv.fr ou police91@interieur.gouv.fr.