Espagne : un Français en détention provisoire pour blanchiment d'argent

  • A
  • A
Espagne : un Français en détention provisoire pour blanchiment d'argent
Image d'illustration. @ LLUIS GENE / AFP
Partagez sur :

Le Français est, avec 11 autres personnes, soupçonné de faire parti d'un réseau international de blanchiment d'argent. Il a été arrêté à Ibiza. 

Un juge espagnol a ordonné samedi le placement en détention provisoire d'un Français et de son ex-compagne ukrainienne arrêtés jeudi avec dix autres personnes lors d'une opération antiblanchiment d'argent à Ibiza, selon une source judiciaire. Les enquêteurs pensent que ce Français, Pierre Konrad Dadak, était à la tête d'un réseau international de blanchiment d'argent, selon cette source. Son ex-compagne, Kateryna Dirgina, participait activement à ses activités criminelles, ce qui leur a valu d'être placés en détention provisoire par le juge de l'Audience nationale, juridiction en charge des affaires complexes, toujours selon la même source.

12 personnes arrêtées à Ibiza. Ce réseau est soupçonné d'avoir investi plus de 15 millions d'euros en Espagne dans des biens mobiliers et immobiliers acquis à travers plusieurs sociétés, selon un communiqué du Parquet anticorruption diffusé jeudi. Ses douze membres, de nationalités française, néerlandaise, ukrainienne, polonaise et espagnole, sont aussi accusés d'appartenir à une organisation criminelle, d'extorsion ou encore de menaces. Ils ont été arrêtés jeudi dans la ville d'Ibiza, sur l'île du même nom, dans l'archipel des Baléares.