Espagne : pas de prison pour Aurore Martin et 34 indépendantistes basques

  • A
  • A
Espagne : pas de prison pour Aurore Martin et 34 indépendantistes basques
Aurore Martin avait adhéré à Batasuna parti défendant la création d'un État basque souverain. @ CURTO DE LA TORRE / AFP
Partagez sur :

ACCORD JUDICIAIRE - Aurore Martin et Haizpea Abrizketa ont passé un accord avec la justice espagnole et elles ne retourneront pas en prison. 

Les nationalistes basques françaises Aurore Martin et Haizpea Abrizketa, ainsi que 33 indépendantistes basques espagnols jugés à Madrid, ne retourneront pas en prison après avoir conclu un accord judiciaire, en admettant leurs liens avec l'ETA.

Ils ont admis leur "participation à une organisation terroriste". "Nous sommes soulagées, c'était inespéré", a réagi Aurore Martin, jointe à Madrid par téléphone, précisant avoir été condamnée à une peine d'"un an et huit mois de détention" qu'elle n'aura pas à purger. En vertu de la transaction pénale formalisée mercredi, "les 35 indépendantistes jugés ont admis le délit de participation à une organisation terroriste et, en contrepartie, le parquet s'est engagé à ne pas demander leur incarcération", a expliqué l'avocat de trois des militants, Me Araiz Urko.

Ils s'engagent à renoncer. Selon l'accord, les signataires "reconnaissent leur participation aux faits, en assumant que leurs agissements étaient contraires à la législation en vigueur". Ils signent leur "engagement à renoncer à toute activité en lien avec l'usage de la violence, en souhaitant que cette reconnaissance contribue à la réparation des dommages et souffrances qui ont été causés aux victimes du terrorisme".