Epernay : le policier entre la vie et la mort

  • A
  • A
Epernay : le policier entre la vie et la mort
@ GOOGLE MAPS
Partagez sur :

Brice Hortefeux s'est rendu sur place mercredi et a demandé une enquête rapide.

Un simple contrôle routier a dégénéré lundi à Epernay, dans la Marne. En fin d'après-midi, plusieurs policiers ont voulu contrôler un individu, qui circulait sans ceinture à bord de son véhicule, dans le quartier sensible de Bernon. "Celui-ci s'est débattu, et plusieurs autres membres du quartier ont commencé à jeter des pierres sur les forces de police", a raconté une source policière.

Un des policiers a été grièvement blessé, touché à la tempe par un jet de pierre. Le fonctionnaire, hospitalisé, a été placé dans un coma artificiel. "Le pronostic vital est, hélas, désormais engagé", a précisé mardi soir Brice Hortefeux, le ministre de l'Intérieur, qui s'est rendu sur les lieux du drame mercredi pour témoigner de la "solidarité du gouvernement".

Des faits d'une "gravité extrême"

Le ministre de l'Intérieur a promis que l'enquête allait avancer rapidement. "Il y a des procédures d'identification techniques et scientifiques en cours, notamment sur le projectile qui a atteint le policier à la tempe. J'ai bon espoir que dans un délai rapproché, on puisse avoir des éléments précis" pour pouvoir identifier les auteurs, a assuré Brice Hortefeux.

Le procureur général à la cour d'appel de Reims, Jean-François Pascal, a souligné de son côté des faits d'une "gravité extrême" et assuré que "tous les services de la loi (étaient) mobilisés".