Enzo, deux ans, a disparu en Haute-Marne

  • A
  • A
Enzo, deux ans, a disparu en Haute-Marne
@ MAX PPP
Partagez sur :

Le garçonnet, introuvable depuis jeudi après-midi, a disparu près du dépôt-vente où travaille sa mère.

Cela fait déjà presque 24 heures qu'il a disparu. Un important dispositif de recherche est toujours en place vendredi, en Haute-Marne, pour tenter de retrouver un petit garçon de deux ans disparu jeudi, près du dépôt-vente où travaille sa mère dans la commune de Harréville-les-Chanteurs.

Aucune piste exclue

"L'enfant, prénommé Enzo, a échappé à la vigilance de sa mère jeudi en fin d'après-midi et l'alerte a été donnée vers 18 heures", a expliqué François Prélot, le procureur de la République de Chaumont. "L'enfant avait l'habitude de circuler entre le magasin géré par sa mère et le garage de son grand-père situé juste à côté", a-t-il précisé.

Selon le parquet, l'enquête confiée à la section de recherche (SR) de la gendarmerie de Reims n'exclut pour le moment aucune piste, accidentelle ou criminelle. Toutefois, le dépôt-vente des parents ayant été cambriolé jeudi après-midi, les enquêteurs n’excluent pas que les cambrioleurs aient emporté l’enfant avec eux.

Les recherches s'activent

Des plongeurs et plus de 140 gendarmes sont mobilisés. Des militaires spécialisés dans les investigations en eaux profondes sont en train de sonder la Meuse, située à une centaine de mètres du dépôt-vente de la mère de l'enfant. Les 300 habitants du village ont été interrogés. Un hélicoptère équipé d'une caméra thermique et une équipe cynophile ont également été mobilisés, ainsi que des sapeurs-pompiers.

Selon les informations recueillies par Europe 1, les chiens de recherches ont marqué un temps d'arrêt au niveau du pont du village. "On a des inquiétudes car cela veut dire que l'enfant est passé par là", a expliqué le procureur vendredi soir. Pour autant, les autres pistes ne sont pas abandonnées.

Au moment de sa disparition, le petit garçon aux cheveux châtain, qui mesure environ un mètre, était vêtu d'un anorak bleu nuit, orné d'un motif du dessin animé Cars, d'une écharpe rouge et d'un pantalon de jogging.

"C'est impossible qu'il soit parti"

Après 24 heures de recherches, les parents sont très inquiets. Julien, le père d'Enzo, interrogé par Europe 1, ne veut pas croire à la piste accidentelle : "l'hypothèse qu'il soit parti tout seul dans l'eau ou sur la route nationale, ce n'est pas possible. Sans sa mère ou sans moi, il est perdu. Il est un peu peureux. Donc tout seul, c'est impossible qu'il soit parti".