Envoyée par erreur à l’HP

  • A
  • A
Envoyée par erreur à l’HP
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une femme a été brutalisée par des ambulanciers qui l’emmenaient par erreur dans un hôpital psy.

Coumba Tall se trouvait au service des urgences du CHU de Rouen, en Seine-Maritime, pour un problème respiratoire, quand l'incident s'est produit le 29 juin dernier. Cette femme de 52 ans a été conduite vers un hôpital psychiatrique de la région de Rouen après une erreur informatique.

Insultée et brutalisée

"Elle attendait que ma sœur vienne la chercher lorsque deux ambulanciers l'ont appelée et lui ont ordonné de monter dans leur véhicule", a affirmé à l'AFP son fils Amadou Tall. Ils lui ont expliqué qu’ils la ramenaient chez elle. Mais elle s’est vite aperçu que le véhicule ne prenait pas la bonne direction. C’est alors qu’elle a protesté ce qui lui a valu d'être insultée, plaquée au sol et immobilisée par une clé de bras, a-t-elle raconté à France 3. Ce n'est qu'une fois arrivée à l'hôpital psychiatrique que l'erreur a été reconnue. Coumba Tall a dû être hospitalisée au CHU à la suite du traumatisme subi.

Erreur d’homonymie

Le CHU a reconnu "une erreur" en invoquant un problème lié à la saisie informatique. C’est une autre Madame Tall qui aurait due être prise en charge, selon la direction. L'établissement s'est dit prêt à "assumer" ses responsabilités tout en demandant de "faire la distinction entre l'erreur du CHU et le comportement brutal des ambulanciers".

Le chauffeur mis à pied

Coumba Tall a porté plainte après avoir été examinée par un médecin légiste qui a constaté les marques laissées par la brutalité des ambulanciers. La société des Ambulances de Bihorel qui l'a transportée a reconnu un "problème" ce jour-là et précisé que le chauffeur du véhicule avait depuis été mis à pied. Une enquête de police est en cours.