Enquête ouverte sur une femme soupçonnée de harceler Amélie Nothomb depuis des années

  • A
  • A
Enquête ouverte sur une femme soupçonnée de harceler Amélie Nothomb depuis des années
L'écrivaine avait porté plainte le 9 septembre contre cette femme qu'elle accuse de la harceler depuis des années.@ AFP
Partagez sur :

Depuis une dizaine d'années, cette femme de 45 ans poursuivait l'auteur à des séances de dédicaces ou l'attendait régulièrement devant le siège de son éditeur.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "harcèlement" et "menaces de mort réitérées" visant une femme soupçonnée de harceler la romancière belge Amélie Nothomb depuis des années et qui a été hospitalisée d'office, selon des sources judiciaire et proche de l'enquête.

L'écrivaine avait porté plainte le 9 septembre contre cette femme qu'elle accuse de la harceler depuis des années, a indiqué une source policière qui confirmait une information de Closer. Dans la foulée, le parquet avait ouvert une enquête préliminaire, selon une source judiciaire. Le même jour, cette femme, âgée de 45 ans, avait été interpellée et se trouve depuis hospitalisée d'office, a ajouté une source proche de l'enquête.

Jusque dans le hall de l'immeuble... "Le fait d'être harcelée n'est pas agréable du tout mais cela arrive à plein de gens connus", a déclaré jeudi l'auteure de Stupeur et tremblements, citée par son éditeur Albin Michel. Depuis une dizaine d'années, cette femme la poursuivait lors de séances de dédicaces, l'attendait régulièrement devant le siège de son éditeur et lui envoyait des lettres parfois menaçantes, a relaté une source proche du dossier. C'est sa présence samedi dernier dans le hall de l'immeuble parisien où elle réside qui aurait poussé la romancière à porter plainte.

Un auteur populaire en France. Née à Bruxelles, Amélie Nothomb est l'un des écrivains les plus populaires en France. Son dernier roman, Frappe-toi le cœur est un des livres de la rentrée littéraire qui se vend le mieux. La brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la préfecture de police de Paris est en charge des investigations.