Enquête après la mort d'un jeune homosexuel en Savoie

  • A
  • A
Enquête après la mort d'un jeune homosexuel en Savoie
@ GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

Le corps du jeune homme avait été retrouvé dans un ruisseau, en contrebas d'un pont.

Le parquet d'Albertville a annoncé lundi avoir ouvert une enquête sur la mort d'un jeune homosexuel dont le corps a été retrouvé jeudi dans la station de sports d'hiver de Valmorel. Le corps de Peter, 21 ans, a été retrouvé dans un ruisseau, en contrebas d'un pont jeudi en fin de journée. Une autopsie doit avoir lieu dans les prochains jours, a-t-on appris de même source.

"Rien ne permet de confirmer ou d'infirmer la thèse du suicide avancée un peu tôt" par des associations de défense des homosexuels, a déclaré Guy Bouchet, vice-procureur d'Albertville. Evoquant la possibilité d'un "malaise" ou d'une "chute", le magistrat a affirmé que les enquêteurs ne connaissaient pas "les causes ni même la date précise" du décès. Le jeune homme a été retrouvé "en tenue de ville", a-t-il indiqué. "Je ne pense pas" qu'il s'agisse d'un homicide, a aussi précisé Guy Bouchet, estimant qu'il y avait "peu d'éléments en ce sens". "Mais je ne peux pas fermer de porte", a-t-il ajouté.

Selon l'association Le Refuge, qui défend les victimes d'homophobie, Peter avait écrit en septembre 2013 : "Mes parents deviennent de plus en plus hard dans leurs prières latines contre le diable. De toute façon, plus rien ne m'étonne après qu'ils aient fait appel à un prêtre exorciste pour me faire changer de bor