Enis, Diango, Elise : tous retrouvés

  • A
  • A
Enis, Diango, Elise : tous retrouvés
@ Max PPP
Partagez sur :

VIDEO – Une dizaine d’alertes ont été déclenchées au cours des dernières années.

20 novembre 2005. Avant d’être officiellement mis en œuvre, le dispositif "Alerte enlèvement" est testé une première fois lors de l’annonce de la disparition d’Aurélia, six ans, sur le parking d'une école de Jallais, au nord de Cholet.
Le dénouement : la fillette est retrouvée peu après. Son ravisseur, jugé en novembre dernier, a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

9 juillet 2006. Emeline et Mélissa, deux sœurs âgées de 8 et 10 ans, ont disparu à Bouillé-Ménard, dans le Maine-et-Loire.
Le dénouement : il s’agit en fait d’une fausse alerte. Les fillettes ont été confiées par leur mère à une amie.

11 janvier 2007. Christophe et Lucie, un frère et une sœur âgés de 11 et 8 ans, ont disparu la veille à Porcheville, dans les Yvelines.
Le dénouement : les deux enfants se trouvent en fait avec leur voisin, handicapé mental léger. Ils sont retrouvés moins de 24 heures plus tard dans un centre commercial, à quelques kilomètres de leur domicile.

13 janvier 2007. Un bébé de 18 jours, Bilel, est enlevé par une jeune fille de 12 ans et demi.
Le dénouement : le petit garçon est retrouvé "en bonne santé" le lendemain avec sa kidnappeuse, une amie de sa mère, dans une rame du RER à Brétigny-sur-Orge, dans l’Essonne.

5 août 2007. Alexandre, 12 ans, est enlevé à Saint-Denis-de-la-Réunion, pour la seconde fois, par la secte Coeur douloureux et immaculé de Marie qui le considère comme "l’élu". Le gourou, Juliano Verbard, surnommé "Petit lys d'amour", avait déjà été condamné pour agression et viol mais il était en cavale.
Le dénouement : Alexandre est retrouvé trois jours plus tard. Juliano Verbard est arrêté. En 2009, il s’évade de prison avant d’être repris.

14 août 2007. Enis, 5 ans, est porté disparu à Roubaix, alors qu'il jouait devant chez lui.
Le dénouement : le témoignage d’un chauffeur de taxi a permis de faire progresser l’enquête très rapidement. L’enfant est retrouvé deux heures seulement après le déclenchement de l’alerte, mais il a été victime de sévices sexuels. Son ravisseur, Francis Evrard, un pédophile récidiviste, est sorti de prison quelques semaines plus tôt. Fin octobre 2009, il est condamné à 30 ans de réclusion, assortis d'une peine de sûreté de 20 ans. Il a fait appel.

21 février 2008. Kinsley, un nourrisson, a disparu à l'Ile-Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis.
Le dénouement : il est retrouvé peu après, grâce au seul travail des enquêteurs.

12 mars 2008. Raphaël, 9 ans et demi, a disparu à Nantes.
Le dénouement : l'enfant est retrouvé dans la nuit. Il était en fait allé au cinéma.

9 décembre 2008. Diango, un bébé de deux jours, est enlevé dans une maternité à Orthez.
Le dénouement : le nourrisson est retrouvé le lendemain. La femme qui l’a enlevé est une mère de 48 ans. Grâce à l’"Alerte enlèvement", son frère a apporté un témoignage déterminant.

20 mars 2009. Elise, trois ans et demi, est enlevée à Arles par deux hommes qui s’enfuient en voiture. La fillette se trouvait alors avec son père qui est blessé. Une alerte est déclenchée mais il apparaît rapidement qu’il pourrait s’agir d’un drame familial : Elise dont la mère russe et le père français se déchirent, a déjà été enlevé par l’un et l’autre de ses parents dans le passé.
Le dénouement : la fillette est retrouvée le 13 avril avec sa mère, Irina Belenkaïa, alors qu’elles se trouvent en Hongrie. Elle finit par rentrer en France où elle retrouve son père. Mais le cas de cette petite fille reste un casse-tête juridique.

16 février 2010. Le petit Ibrahima, 18 mais, disparaît à Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne, alors que la police a retrouvé sa mère morte à son domicile, frappée de plusieurs coups de couteaux. Immédiatement, le père de l'enfant, connu des services de police, notamment pour menace de mort sur son ex-compagne, est suspecté.
Le dénouement : Le soir même de l'alerte enlèvement, les policiers interpellent le père d'Ibrahima, qui reconnaîtra rapidement être l'assassin de sa mère. L'alerte enlèvement s'est montrée très efficace, puisque la police a reçu plusieurs coups de téléphone intéressants, dont un décisif.