Engouement pour le "concours exceptionnel" lancé par la police

  • A
  • A
Engouement pour le "concours exceptionnel" lancé par la police
@ AFP
Partagez sur :

Après les attentats, François Hollande avait annoncé la création de 5.000 postes supplémentaires dans la police et la gendarmerie. La police a déjà reçu près de 30.000 candidatures.

INFO EUROPE 1

Après les attentats du 13 novembre, François Hollande avait annoncé la création de 5.000 postes supplémentaires dans la police et la gendarmerie. Pour ce faire, la Direction générale de la police nationale (DGPN) va organiser en mars 2016 un "concours exceptionnel", qui s'ajoutera au concours de recrutement ayant lieu tous les ans au mois de septembre. Objectif : recruter rapidement plus de 2.000 gardiens de la paix. Une campagne de recrutement a donc été lancée il y a trois semaines et elle semble porter ses fruits. La police a déjà reçu près de 30.000 dossiers de candidature, selon les informations d'Europe 1.

"Ils nous disent vouloir servir la République". Un chiffre trois fois plus important que celui des campagnes de recrutement habituelles. L’engouement est fort, notamment chez les jeunes femmes, qui représentent 30% des dossiers. Les motivations des candidats ont également évolué. Si l’on retrouve un noyau dur de jeunes ayant toujours voulu être policier, il figure également des candidats qui désirent s'engager, suite aux attentats du 13 novembre, souligne la commissaire Camille Chaize, chef-adjoint du service communication de la police.

"Il y a ceux pour lesquels les attentats ont été un déclic. Ils avaient déjà imaginé être policiers mais les attentats ont provoqué la chose. Et puis, il y a ceux pour qui les attentats ont été un véritablement chamboulement, ils nous disent vouloir servir la République, aider leur pays. En plus, on voit un public assez jeune candidater, la moyenne d’âge est d’environ 22 ans, c’est plus jeune que d’habitude", commente-t-elle au micro d’Europe 1.

Une formation condensée. Il faut dire que la campagne de recrutement rencontre un certain succès sur Internet et sur les réseaux sociaux. Le clip de recrutement a été vu au total plus de 3 millions de fois.

Les épreuves seront quelque peu allégées, la DGPN parlant "d'adaptation". Sur les 30.000 candidats, âgés de moins de 35 ans et ayant un niveau bac, seulement 2.000 seront sélectionnés. Ceux qui seront admis pourront commencer leur scolarité d'une année à l'automne 2016, avant d'aller sur le terrain. Ces derniers recevront en effet une formation condensée, pour que les nouveaux policiers soient rapidement sur le terrain.