Enfermée 20 jours dans sa salle de bains

  • A
  • A
Enfermée 20 jours dans sa salle de bains
@ MAXPPP
Partagez sur :

La vieille dame s’est retrouvée piégée dans la pièce sans fenêtre après que le verrou s’est cassé.

C’est une mésaventure qui aurait pu lui coûter la vie. Une vieille dame de 69 ans a été retrouvée, vendredi dernier, par les pompiers "amaigrie, choquée", dans la salle de bains de son appartement d’Epinay-sous-Sénart dans l’Essonne. Elle est depuis hospitalisée, révèle Leparisien.fr.

"Il fallait que je fasse quelque chose"

Pendant près de trois semaines, elle est restée enfermée dans une pièce sans fenêtre, ni téléphone portable, après que le verrou de la porte s’est cassé, la piégeant à l’intérieur. C’est grâce à la vigilance d’une voisine que la retraitée a pu être secourue.

"Un monsieur est venu relever les compteurs, mais elle n’a pas ouvert la porte. Puis tous les matins, en allant travailler, je voyais le papier qu’il avait laissé. J’ai trouvé ça un petit peu suspect", confie-t-elle à Europe 1. "Au bout d’une semaine, je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose", ajoute-t-elle. Les pompiers ont donc été prévenus et ont pu secourir la retraitée.

Une pétition contre le bruit

Ils ont forcé une fenêtre de la chambre de l’appartement et libéré la vieille dame en défonçant la porte de la salle de bains. La retraitée était allongée sur le sol, complètement affaiblie et en état de choc, mais vivante.

Une fin heureuse pour la vieille dame qui aurait pu rester coincée encore très longtemps dans sa salle de bains. Les voisins avaient commencé à faire circuler une pétition dans l’immeuble pour se plaindre de coups de marteau donnés en pleine nuit. Il s’agissait, en fait, des appels à l’aide de la retraitée, qui tapait sur le sol et les murs.

"On a mis un mot pour dire que ces bruits étaient insupportables. Je suis un peu gênée, oui, c'est sûr", confie une voisine, visiblement soulagée : "On se dit : "mince, elle aurait pu mourir". Je ferai plus attention à mes voisins", promet-elle.