Enfant enlevé à Cahors : "il allait me tuer"

  • A
  • A
Enfant enlevé à Cahors : "il allait me tuer"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - L’enfant, enlevé dans un parc cadurcien et retrouvé à Limoges, raconte son rapt.

Jamal reste extrêmement choqué deux jours après son enlèvement à Cahors. "Je jouais dans le parc Tassart. Mes copains sont partis et je jouais tout seul", a raconté ce petit garçon de 11 ans au micro d’Europe 1. C’est alors qu’un homme est arrivé. "Il m’a tenu par le bras et il m’a dit que si je n’allais pas avec lui, il allait me tuer", a-t-il continué.

"J’avais tellement peur", a confié Jamal :

"Il a jeté mon vélo dans le Lot", a-t-il dit ensuite avant d’expliquer que son agresseur comptait prendre le train. Tous deux sont alors partis en direction de la gare cadurcienne. "Mais, il s’est fait remarqué", raconte Jamal à propos de son kidnappeur, car "il voulait monter en train sans ticket" et s’est heurté à un contrôleur.

"Comme il n’a pas pu monter, on est parti en auto-stop", a poursuivi Jamal avant de préciser : "on a marché beaucoup (…) et on a pris six voitures". Et là, le ravisseur du garçon ne s’est pas démonté : "il disait que j’étais son fils". Mais l’enfant ne pouvait dire mot : "il me tenait la bouche".

"J’ai dormi un peu la nuit. Mais lui, il ne dormait pas. Je ne pouvais donc pas m’enfuir parce qu’il me surveillait", a regretté Jamal. "Heureusement que les policiers nous ont vu", a conclu, soulagé, le jeune garçon.