Enfant défenestré : le père mis en examen

  • A
  • A
Enfant défenestré : le père mis en examen
Les faits se sont déroulés vers 11h dans un quartier pavillonnaire de la Courneuve, rue Anatole France, en Seine-Saint-Denis.@ Capture écran Google
Partagez sur :

Âgé de 10 ans, il était tombé du 5e étage de son immeuble à La Courneuve, en région parisienne.

C'est la gardienne de l'immeuble qui avait retrouvé lundi le garçon inanimé, en bas de son immeuble, à La Courneuve, en Seine-Saint-Denis. Pieds et poings liés avec du fil électrique, l'enfant de 10 ans avait visiblement été défenestré. Son père a, depuis, été mis en examen depuis pour séquestration et violences habituelles sur un mineur de moins de 15 ans ayant entraîné une ITT de plus de 8 jours, selon les informations obtenues par Europe 1.

Le juge des libertés et de la détention a décidé quant à lui de placer ce père de famille sous contrôle judiciaire, une décision dont le parquet a fait appel.

"Quelqu'un l'a poussé"

Face aux enquêteurs, le père avait reconnu avoir attaché son fils afin de le punir suite à une dispute familiale. Comment l'enfant a-t-il basculé par la fenêtre ? Certainement pas par accident, estime une voisine qui a vu le garçon à terre. "Il n'a pas pu passer tout seul par la fenêtre parce que le mur est quand même assez haut avant de franchir la fenêtre, ce n'est pas une porte-fenêtre, c'est une fenêtre de chambre", a témoigné sur Europe 1 une voisine.

"Ce n'est pas possible et puis le fait que le volet soit enfoncé sur l'extérieur... quelqu'un l'a poussé. Qui ? Je n'en sais rien, mais quelqu'un l'a poussé", a-t-elle poursuivi, avant d'ajouter : "je sais bien que La Courneuve a une mauvaise réputation mais c'est à la Cité des 4.000, ce n'est pas ici".

"Un contexte de violences habituelles"

"Ces faits dramatiques s'inscrivent dans le cadre d'un contexte de violences habituelles, le père de l'enfant ayant reconnu avoir corrigé son fils à plusieurs reprises à coups de ceintures", a conclu mercredi le parquet de Bobigny.

L'enfant est toujours hospitalisé, dans un état stationnaire jugé préoccupant. Il souffre de multiples fractures et de graves traumatismes crânien, thoracique et abdominal, pouvant entraîner de lourdes séquelles, a-t-on appris de même source.