En Dordogne, six mois de prison ferme pour avoir laissé mourir ses chiens

  • A
  • A
En Dordogne, six mois de prison ferme pour avoir laissé mourir ses chiens
Deux chiens de race American Staff étaient morts au début de l'année. (Photo d'illustration).@ THOMAS COEX / AFP
Partagez sur :

La propriétaire de deux American Staff était partie vivre en Gironde du jour au lendemain. Un troisième chien de type shar-peï avait pu s'enfuir de la maison.

C'est une affaire qui avait ému les réseaux sociaux. Le quotidien Sud Ouest rapporte que mardi, la propriétaire de trois chiens était jugée par le tribunal correctionnel de Bergerac pour abandon volontaire d'animal domestique. Devant la cour, la jeune femme, âgée de 32 ans, assure avoir voulu fuir son compagnon qui la menaçait de mort et était partie vivre en Gironde, du jour au lendemain. Elle explique également qu'un accord avait été passé avec son ami pour qu'il nourrisse les bêtes. 

Des chiens retrouvés "comme momifiés". Lorsqu'ils ont été retrouvés, les chiens de race American Staff étaient morts depuis au moins trois semaines. Un troisième chien, un shar-peï, avait trouvé le moyen de s'échapper de la maison. Selon une des cinq associations de protection animale qui se sont constituées partie civile, les chiens étaient en réalité "privés de nourriture et d'eau depuis de nombreuses semaines". Un membre de la SPA précise : "ils étaient comme momifiés."

La propriétaire des trois chiens a été condamnée à six mois de prison ferme.