Employé de Booba agressé : Rohff reconnaît avoir donné une gifle

  • A
  • A
Employé de Booba agressé : Rohff reconnaît avoir donné une gifle
@ SIPA
0 partage

INFO E1 - Ce jeune homme a été roué de coups lundi par une dizaine d'individus. Son rival Rohff est actuellement en garde à vue.

CLASH. Le "clash" entre les rappeurs Booba et Rohff a bien failli tourner au drame lundi. Selon les informations d'Europe 1, un témoin a reconnu Rohff au milieu d'une dizaine d'individus qui ont pris d'assaut une boutique de la marque Unkut, la marque de "streetwear" du rappeur Booba, située dans le 1er arrondissement de Paris.

Poing américain. Bilan de cette expédition punitive : un vendeur de 19 ans et dont le pronostic vital a un temps été engagé. Le jeune homme est finalement sorti du coma mardi matin et est désormais en état de répondre aux questions. Selon les premiers éléments de l'enquête, les coups ont été portés à l'aide d'un poing amériin. Le vendeur ne souhaite pour l'instant pas porter plainte. 

La version de Rohff. Selon son avocat, Rohff était bien présent lundi, aux alentours de 18h15, dans le quartier de Chatelet- Les Halles, rue de Ferronnerie, où est située la boutique de son rival. Le rappeur reconnaît avoir mis une claque au vendeur après s'être laissé entraîner.

Rohff reconnaît avoir frappé le vendeur. Selon lui, il aurait rencontré plusieurs de ses fans devant la boutique de son rival alors qu'il devait se rendre dans un magasin distributeur de sa propre marque, situé non loin. Le groupe l'aurait incité à rentrer dans la boutique de la marque de Booba. A l'intérieur, Rohff serait tombé sur un vendeur qui l'aurait invectivé. Rohff reconnaît lui avoir mis une claque, selon l'avocat. Rohff affirme avoir ensuite quitté les lieux, sans savoir ce qui était arrivé. Selon les témoins, le vendeur en question, un jeune homme âgé de 19 ans, a ensuite été tabassé à coups de poings et de pieds au visage. Il a perdu connaissance et a été transporté à l'hôpital Beaujon.

Toujours en garde à vue. Le musicien s'est finalement présenté de lui-même au commissariat à 4h30, dans la nuit de lundi à mardi, accompagné de son avocat. Le rappeur a été placé en garde à vue dans le cadre de ce dossier. Selon son avocat, joint par Europe1, cette mesure pourrait être prolongée dans la nuit. Des témoins de la scène ont été interrogés lundi soir par la police, et l'un d'entre eux a formellement mis en cause Rohff. Les enquêteurs examinent également les images de vidéosurveillance de la boutique et du quartier pour tenter d'identifier les agresseurs.

Unkut Booba Rohff

© Google Streetview

Longue rivalité.  Rohff et de Booba, qui a lancé Unkut, marque de streetwear en 2004, sont "en guerre" depuis des mois, multipliant insultes et provocations lors de leurs concerts et sur les réseaux sociaux. Dimanche soir, sur Instagram, Booba avait défié Rohff, l'invitant à venir le trouver à "Paname", dans un message disant : "Il est où le gangster qui règle pas ses comptes sur le net ? Trouve-moi a Paname, sale pédale (sic)".

21.04-booba.instagram

© Capture d'écran - Booba

Booba s'excuse auprès de la victime. C'est toujours sur son compte Instagram que Booba a choisi de s'excuser auprès du jeune vendeur de sa marque mardi matin. "Bon rétablissement à toi et toutes mes excuses", écrit le rappeur du 92 en légende d'une énigmatique photo de front de mer. Booba vivant la plupart du temps à Miami, l'artiste laisse-t-il entendre ainsi qu'il ne servait finalement à rien de le chercher à "Paname" lundi ?

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460
 

INFO E1- Le rappeur Rohff en garde à vue a la PJ parisienne