Elle subit une IVG malgré elle

  • A
  • A
Elle subit une IVG malgré elle
Une jeune stagiaire aurait oublié de vérifier l'identité de la patiente.@ MAXPPP
Partagez sur :

A Lille, une femme enceinte a perdu son bébé après avoir reçu un traitement destiné à une autre.

Une "terrible méprise" a eu lieu lundi à l'hôpital Saint-Vincent à Lille, rapporte vendredi la Voix du Nord. Une jeune femme de 28 ans, enceinte de quatre mois, venue bénéficier d'un cerclage du col de l'utérus pour éviter un accouchement prématuré a été confondue avec un autre patiente venue subir un curetage.

Il semblerait qu'une jeune stagiaire sage-femme, déléguée par l'infirmière, ait oublié de vérifier l'identité de la patiente. La soigante l'aurait confondue avec la patiente de la chambre voisine, venue subir un avortement. Vers 9 heures, la stagiaire aurait administré à la future maman un produit destiné à faciliter un curetage.

L'erreur constatée trois heures après

Ce n'est que trois heures plus tard, au bloc opératoire, que l'erreur est constatée. Il est alors trop tard. La jeune femme a confié être "en révolte, en sidération". Selon le journal, elle envisage de porter plainte.

"On est catastrophés pour cette dame, au-delà des faits il y a une famille qui souffre", a fait savoir le directeur général délégué du Groupe hospitalier de l'institut catholique de Lille, dont dépend l'hôpital Saint-Vincent.

La stagiaire, elle, ne verra pas son stage validé. "Elle est dans un état de souffrance extrême", selon le directeur.