Elle se réveille et trouve un cambrioleur à moitié nu dans son lit

  • A
  • A
Elle se réveille et trouve un cambrioleur à moitié nu dans son lit
L’individu, un Fréjusien de 26 ans, a profité d’une fenêtre ouverte pour s’introduire dans la chambre de la propriétaire.@ AFP
Partagez sur :

L'homme, âgé de 26 ans, a été condamné pour vol aggravé, mais relaxé des poursuites pour tentative d’agression sexuelle par surprise.

Véronique va sans doute mettre plusieurs jours avant de retrouver le sommeil. Cette habitante de Saint-Raphaël, âgée de 72 ans, a été réveillée en sursaut dans la nuit de samedi à dimanche par un étrange cambrioleur qui, après avoir retiré son caleçon, s’était allongé à côté d’elle, rapporte Nice-Matin.

Il a "baissé son froc". L’individu, un Fréjusien de 26 ans, a profité d’une fenêtre ouverte pour s’introduire dans la chambre de la propriétaire. Il a rapidement quitté les lieux sous les injonctions de Véronique et de son mari, qui se trouvait dans une autre pièce au moment de l'infraction, non sans avoir mis la main sur les clefs de voiture. Appréhendé par la police un peu plus tard dans la nuit, le cambrioleur a reconnu avoir "baissé son froc", mais a nié toute tentative d’agression sexuelle.

"Tendances psychopathiques". "[La victime] dit qu'il était allongé sur le dos et qu'il n'a pas bougé. Il n'y a donc pas de début d'exécution, et rien ne permet de dire que cet acte avait un caractère sexuel", a relevé l’avocat de l’accusé, cité par Nice-Matin. Si le jeune homme, reconnu comme ayant des "tendances psychopathiques", a été relaxé des poursuites pour tentative d’agression sexuelle par surprise, il a néanmoins écopé, pour vol aggravé, d’un an de prison, dont six mois ferme, et de la révocation d'un précédent sursis de deux mois, précise Nice-Matin. À la question de savoir pourquoi il a dérobé des clefs de voiture, il a répondu : "J'en avais besoin pour aller voir une prostituée en Espagne…"