Elle droguait ses voisins par vengeance

  • A
  • A
Elle droguait ses voisins par vengeance
@ MAXPPP
Partagez sur :

La quinquagénaire mettait des somnifères dans le café de ses voisins, pour soupçonne-t-on, les voler.

La supercherie n'aura pas duré bien longtemps. Une Nîmoise a été interpellée dans la semaine par la police nîmoise qui la suspecte d'avoir drogué ses voisins pour les voler ensuite. Selon les enquêteurs, elle dissimulait des somnifères dans des tasses les cafés qu'elle leur servait pour s'introduire chez eux en toute discrétion. La quinquagénaire a été mise en examen après qu'une information judiciaire pour administration de substance nuisibles et vol ait été ouverte jeudi par le procureur de la République de Nîmes.

Les voisins portent plainte

Plusieurs voisins de son immeuble avaient tiré la sonnette d'alarme à la suite de malaises inopinés. L'une des victimes a même perdu connaissance au volant de sa voiture. Les analyses médicales réalisées au CHU de Nîmes ont révélé la présence de toxiques dans le sang des victimes. Ces derniers ont pourtant assuré n'avoir pris aucun somnifère.

Selon les informations de Midi Libre, c'est le témoignage d'un des voisins de la principale suspecte qui a mis la puce à l'oreille des enquêteurs. Il s'est souvenu être allé boire du café, au goût très sucré et particulier, chez la quinquagénaire. Selon d'autres témoins, la suspecte préparait parfois ses breuvages directement chez ses voisins.

Les cinq voisins concernés ont déposé plainte contre leur voisine. Au cours de sa garde à vue, cette dernière a reconnu partiellement les faits. Elle conteste en effet les vols dans les appartements et assure avoir agi par mesure de rétorsion car ses voisins auraient été indélicats avec elle. Le juge des libertés et de la détention (JLD) a ordonné l’incarcération de cette personne qui semble en proie à des problèmes de santé psychologique.