"Ecoutes" de Liliane Bettencourt : peines d'amende "de principe" requises contre l'ex-majordome et cinq journalistes

  • A
  • A
"Ecoutes" de Liliane Bettencourt : peines d'amende "de principe" requises contre l'ex-majordome et cinq journalistes
@ AFP
Partagez sur :

Des peines d'amende "de principe" ont été requises mercredi contre l'ex-majordome de Liliane Bettencourt et cinq  journalistes. 

Le procureur de la République de Bordeaux, Marie-Madeleine Alliot, a requis mercredi des "peines de principe" d'au moins 1.500 euros d'amende contre l'ex-majordome de Liliane Bettencourt, qui avait enregistré sa patronne à son insu dans son bureau, et cinq journalistes, qui avaient diffusé des retranscriptions de ces enregistrements.

"Une déclaration de culpabilité" et "des peines de principe". Jugeant le délit d'atteinte à l'intimité de la vie privée de la milliardaire "caractérisé" pour l'ex-majordome Pascal Bonnefoy, comme pour les journalistes du Point et de Mediapart, Mme Alliot a demandé au tribunal correctionnel "une déclaration de culpabilité" pour les six prévenus, avec "des peines de principe qui ne sauraient être inférieures à 1.500 euros d'amende". "Il ne s'agit pas de mettre en difficulté financière" des organes des presse ou M. Bonnefoy, a-t-elle ajouté.