Drogué, il poignarde son coloc'

  • A
  • A
Drogué, il poignarde son coloc'
@ MAXPPP
Partagez sur :

Sous l'effet de la cocaïne, l'homme de 32 ans a cru que son ami lui voulait du mal.

Il lui a assené 20 coups de couteau à la tête et à l'abdomen. Un Espagnol de 32 ans a été placé en garde à vue lundi soir après avoir agressé son ami et voisin de chambrée dans un hôtel de Viroflay, dans les Yvelines, rapporte le journal  Le Parisien.

Les patrons de l'établissement ont été alertés par les cris lundi, vers 14h45. A leur arrivée dans la chambre, ils découvrent Christophe, 38 ans, couvert de sang. Outre ses plaies béantes, la victime a un clou planté dans le cou. Diego, son agresseur, aurait utilisé un marteau, selon les informations recueillies par le quotidien.

"Un état de fureur incontrôlée"

Transporté dans un état critique à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, Christophe était stable lundi matin. Lors de sa garde à vue, Diego a raconté être entré dans une fureur incontrôlée après avoir pris de la cocaïne, fournie par son ami. "Lorsqu'il s'est injecté la dose, la drogue était bizarre et l'a mis dans un état de fureur incontrôlée. Diego pensait que son ami voulait s'en prendre à lui. C'est dans un réflexe de défense qu'il lui a sauté dessus pour le tuer", peut-on lire dans le Parisien.

"Un type tranquille"

Un coup de folie qui n'est pas sans rappeler l'affaire du cannibale de Miami. Un Américain de 31 ans, Rudy Eugene, sous l'effet d'une "nouvelle forme de LSD", a mordu un inconnu jusqu’à lui déchiqueter les trois-quarts du visage.

Diego, employé dans les espaces verts et décrit comme un "type tranquille" devrait être déféré et mis en examen dans la journée.