Drame familial à Bordeaux : une famille décimée

  • A
  • A
Drame familial à Bordeaux : une famille décimée
La piste du drame familial était privilégiée lundi par les enquêteurs après la découverte dans une résidence hôtelière du centre-ville de Bordeaux des corps de quatre membres d'une même famille originaire de Bretagne.@ Capture d'écran - Google streetview
Partagez sur :

Le père avait de gros problèmes d'argent et la mère souffrait d'une maladie incurable.

L’INFO. "N'entrez pas, appelez la police". Le petit mot avait été laissé en évidence à l'attention de la femme de ménage de l'appart-hôtel d'un quartier chic de Bordeaux. C'est elle qui a fait la macabre découverte. Un homme, sa femme et leurs deux enfants ont été retrouvés morts lundi vers 12h30 dans leur chambre d'hôtel de Bordeaux où ils passaient quelques jours de vacances. La piste du drame familial sur fond de problèmes financiers est privilégiée par les enquêteurs.

Pas d’armes à feu. Selon les premiers éléments de l'enquête, le couple s'est suicidé après avoir assassiné leurs deux enfants, un garçon âgé de 16 ans atteint d'autisme et une fille âgée de 13 ans. "Le père et la mère s'étaient pendus aux barreaux de la mezzanine. Les enfants, eux, gisaient dans leur lit", raconte un proche de l'affaire au Parisien. Selon sudouest.fr, les deux enfants auraient été drogués, aucune trace de violences n'a en effet été retrouvée sur les deux adolescents. Des analyses toxicologiques doivent être réalisées.

De graves problèmes d'argent. Les problèmes d'argent seraient à en partie l'origine du drame. Le 17 mai dernier, la supérette du père de famille avait en effet été ravagée par un incendie involontaire. Le père de famille, gérant et propriétaire de son magasin situé à Concarneau depuis plus de dix ans aurait provoqué le sinistre en éteignant mal une cigarette, rapporte Le Parisien. "Un incendie accidentel a endommagé son commerce et les appartements situés au-dessus, dont il était également propriétaire, souligne un proche de l’enquête. Il semble avoir été reconnu comme responsable du sinistre et n’a donc pas été remboursé par les assurances", précise une source proche de l'enquête.

Les faits prémédités. Depuis, le couple traversait un période de difficulté financière très importante. Mais ce n'est pas le seul problème traversé par le couple. Selon Sud Ouest, la mère de famille avait appris il y a peu qu’elle souffrait d'une maladie incurable. Les enquêteurs supposent donc que le couple avait préparé son acte de longue date. Et sa compagne semblait au courant de son projet, les policiers n'ayant retrouvé aucune trace de violences sur son corps.