Doubs: garde à vue du "copain" prolongée

  • A
  • A
Doubs: garde à vue du "copain" prolongée
Le corps calciné d'un adolescent a été retrouvé par des forestiers, marcredi matin, dans le Doubs.@ MAX PPP
Partagez sur :

 Le deux-roues a été retrouvé au domicile du suspect de 17 ans placé en garde à vue.

L'enquête avance après la mort d'un adolescent de 14 ans dont le corps a été retrouvé carbonisé mercredi dans le bois d'Etouvans, dans le Doubs. Jeudi soir, Europe 1 apprenait ainsi que la moto de la victime avait été retrouvée au domicile du suspect de 17 ans, confirmant une information de M6. Il s'agit du jeune homme placé en garde à vue dans cette affaire et dont la garde à vue a été prolongée jeudi soir.

Selon les informations recueillies par Europe 1 recueillies plus tôt jeudi, le jeune homme en question est un "copain" âgé de 17 ans de la victime. Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux garçons avaient rendez-vous ensemble le soir du drame.

Dans un premier temps, le jeune homme avait été entendu à titre de témoin avant d'être placé mercredi soir en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie de Montbéliard. "Cela ne veut pas dire qu'il est l'auteur du crime. Dans ce genre d'affaire, les gardes à vue s'enchaînent dans le cadre de l'enquête, il faut rester prudent", précisait alors Thérèse Brunisso, la procureure de la République de Montbéliard.

L'autopsie sera pratiquée en fin de journée

Selon certaines sources, qui ne sont pas confirmées par le parquet, la victime aurait reçu une balle dans la tête. L'autopsie de l'adolescent, qui doit être pratiquée en fin de journée, devrait permettre d'en savoir plus. Les résultats sont attendus dans la nuit.

La disparition de l'adolescent de 14 ans remontait à mardi soir. Il était parti en moto pour faire du cross. Voyant qu'il tardait à revenir pour le repas, ses parents ont alerté la gendarmerie. "C'est un enfant qui ne posait aucun problème et qui respectait les règles familiales, notamment l'heure du repas", a indiqué Thérèse Brunisso.

Le corps a été découvert mercredi vers 8h30 au bord d'un chemin du lieu-dit Le Bois des charmes. Il ne restait que de la sciure et des taches de sang sur les lieux du drame mercredi soir. Interrogé par France 3 Franche-Comté, le forestier ayant fait la macabre découverte a expliqué qu'il avait d'abord cru voir un amas de branches. Ayant réalisé que c'était un corps humain grâce aux habits qu'il portait, il a immédiatement alerté le maire du village, Anne-Marie Hadiuk, qui a prévenu les gendarmes.

Dans la commune et le collège où l'adolescent était scolarisé, c'est la consternation qui domine. "C'était un camarade marrant et sympa", ont confié jeudi matin à Europe 1 quelques camarades très émus.

"La piste criminelle est probable, même si elle n'est pas encore complètement certaine", a indiqué la procureure de la République de Montbéliard Thérèse Brunisso. "Une information judiciaire pour homicide volontaire a été ouverte", a-t-elle ajouté.  "Il va falloir ratisser large" autour du lieu où a été découvert l'adolescent, a souligné Thérèse Brunisso.