Double relaxe pour le meneur du collectif "Hollande démission"

  • A
  • A
Double relaxe pour le meneur du collectif "Hollande démission"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Depuis plus d'un an, David Van Hemelryck, le leader du collectif "Hollande démission", multiplie les coups d'éclats contre le Président. Il a été relaxé dans deux affaires, lundi.

L'info. Poursuivi dans deux affaires datant de novembre 2013 et liées à des actions de contestations du président de la République, David Van Hemelryck, le fondateur du mouvement "Hollande démission", a été relaxé lundi par le tribunal correctionnel de Paris. 

Deux procédures. Ce polytechnicien, connu pour avoir déployé à maintes reprises une banderole "Hollande démission", et dont la dernière action spectaculaire remonte au 11 novembre dernier, était jugé lundi dans le cadre de deux procédures.

Pour la première affaire, l'homme de 34 ans était accusé d'avoir organisé les incidents qui ont eu lieu en marge de la cérémonie de commémoration de l'armistice sur les Champs-Elysées, le 11 novembre 2013. Lors de cette journée, des accrochages avaient eu lieu entre manifestants et forces de l'ordre après que le chef de l'Etat a été hué. 

David Van Hemelryck était également poursuivi, avec deux autres militants, pour "organisation d'une manifestation non déclarée", le 30 novembre 2013, place du Trocadéro, à Paris. Ce jour-là, il avait déployé une banderole "Hollande-démission.fr" avant d'être arrêté. Le tribunal l'a relaxé dans ces deux affaires, ainsi que les deux manifestants. 

"Une décision courageuse". Arborant un sweat-shirt avec le visage de François Hollande barré par le slogan "Dégage!", celui qui est considéré comme l'un des leaders du Printemps français a salué "une décision courageuse [...] de relaxe d'opposants politiques". Avant de promettre de nouvelles actions "pacifiques" contre le chef de l'Etat, assurant : "Le combat continue."