"Dodo la Saumure" toujours en prison

  • A
  • A
"Dodo la Saumure" toujours en prison
@ MAXPPP
Partagez sur :

Incarcéré en Belgique, cet acteur central de l'affaire du Carlton n’arrive pas à payer sa caution.

"Dodo la Saumure" comptait sur la générosité de ses amis pour l’aider à payer la caution de 75.000 euros nécessaire à sa libération. Ceux-ci manquent visiblement à l’appel : alors qu’il pourrait être libre depuis le 29 novembre, le Belge Dominique Alderweireld, alias "Dodo la Saumure", dont le nom est cité dans l’affaire du Carlton, passera Noël à la prison d’Ypres, au sud de la Belgique, rapporte Le Parisien. D’après son avocat français, Me Sorin Margulis, il n’a pas réussi à réunir plus de 20.000 euros.

Côté français, il n’a été entendu que comme témoin dans le tentaculaire dossier du Carlton. Mais côté belge, "Dodo la Saumure" a été mis en examen pour proxénétisme. Il bénéficie d'une remise en liberté mais ses comptes bancaires ont été bloqués par la justice belge. Dominique Alderweireld possède certes des immeubles qui pourraient lui permettre de payer sa caution, mais l’hypothèque prendra du temps, a-t-il prévenu dans un entretien au JDD début décembre.

Une grosse somme chez son associé

Les forces de l’ordre belges ont en outre découvert la somme de 360.000 euros dans le coffre d’un associé français de "Dodo la Saumure", Jean-Jacques Martin, surnommé "Serge l’assassin", qui est pour sa part emprisonné en France, révèle Le Parisien. Cet argent, qui pourrait appartenir à "Dodo la Saumure", serait le "produit de ses activités illégales", selon le parquet de Courtrai.

Une accusation qualifiée de "fanfaronnade" par Me Pierre Monville, avocat belge de "Dodo la Saumure". "Encore faut-il que les magistrats prouvent l’origine illicite de cet argent et l’origine des fonds n’est pas encore retracée", dénonce-t-il.

Les avocats du proxénète présumé sont outrés par la détention de "Dodo la Saumure", "seul tenancier de maisons closes à être détenu en Belgique et à être poursuivi", fustige Me Etienne Wery. "Sa détention est une hérésie et une injustice évidente", pour Me Sorin Margulis, son avocat français. Le procès de Dodo la Saumure pour proxénétisme devant le tribunal correctionnel de Tournai a été renvoyé au 1er mars 2012.