Djihad en Syrie : les motivations d'Assia, 15 ans, ado "malade"

  • A
  • A
Djihad en Syrie : les motivations d'Assia, 15 ans, ado "malade"
@ DR
Partagez sur :

Assia, 15 ans, a été retrouvée à Marseille. Elle assure qu'elle voulait "faire le djihad" en Syrie. Sa mère la décrit comme une ado "malade".

Il s'agissait de sa troisième fugue, la première pour ce motif. Quatre jours après avoir quitté son domicile familial dans l'Isère, Assia, quinze ans, a été retrouvée à Marseille. La jeune fille a été mise en examen par le juge des enfants de Vienne pour vols et escroquerie à la carte bancaire, a indiqué lundi le procureur de la République de Vienne. Europe 1 revient sur la personnalité et les motivations ambigües d'Assia.

Son rapport à la religion. Si Assia a confirmé devant les enquêteurs avoir fugué pour aller "faire le djihad" en Syrie, ses motivations religieuses restent floues. "Son degré de religiosité apparait extrêmement faible. Il semble qu'elle apprenne par cœur les sourates sans réellement comprendre le sens et ne parle absolument pas arabe", a relevé le procureur de Vienne, Matthieu Bourrette. Assia ne savait par ailleurs pas que la fête de l'Aïd -grande fête de l'Islam- avait lieu samedi.

>> LIRE AUSSI - Isère : à la recherche d'Asia, 15 ans, en fugue vers la Syrie

"Ma fille est malade". Pour sa mère, cette troisième fugue démontre surtout la fragilité psychologique de sa fille. "Elle est complètement déconnectée de la réalité, elle ne se rend pas compte. Elle a besoin d'être soignée", a déclaré sa mère au micro d'Europe 1 :



La garde à vue semble "la faire rire".  Le procureur s'est également dit "extrêmement circonspect sur la réelle prise de conscience de cette demoiselle par rapport aux faits, la garde à vue semblant la faire rire". Mais le procureur a toutefois souligné "une vraie volonté de partir". "Le fait qu'elle se soit retrouvée toute seule, pendant quatre jours, à Marseille, où elle n'avait aucun contact, où elle est restée après le vol de ses effets personnels, et a cherché à travailler au noir, démontre que nous avons affaire à quelqu'un de déterminé", a précisé le magistrat.

"Potentiellement dangereuse". Assia devra subir une expertise psychologique. Elle pourrait être présentée au juge des enfants de Vienne "avec ouverture de deux dossiers, l'un en assistance éducative, l'autre à caractère pénal, la considérant comme en danger avec ses multiples fugues, mais également potentiellement dangereuse". Le procureur va aussi demander "un suivi éducatif et judiciaire" immédiat, et "une expertise psychiatrique et psychologique de la mineure".

>> LIRE AUSSI - L’Etat islamique et son armée de lolcats