Disparus de Metz : "le père ne savait pas qu'il était recherché"

  • A
  • A
Disparus de Metz : "le père ne savait pas qu'il était recherché"
C'est chez Yannick que Michael Krackenberger, le père d'Aurore, a sonné jeudi matin pour demander de l'essence.@ Capture d'écran Facebook
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT">EXCLU E1</CUSTOM> - C'est chez Yannick que Michael Krackenberger a sonné jeudi matin pour demander de l'essence.

L'actu. C'est la fin de l'angoisse pour Christine Mangel, la maman d'Aurore, 13 ans, disparue avec son père depuis dimanche soir. L'adolescente et l'homme de 38 ans ont été retrouvés jeudi matin dans la banlieue de Lille. En panne d'essence, Michael Krackenberger, le père d'Aurore, a sonné dans la matinée chez Yannick pour demander de l'aide. Il a raconté la scène sur Europe 1.

"Il voulait téléphoner". "Ma femme revenait du centre aéré, et il lui a demandé s'il pouvait téléphoner pour pouvoir dépanner sa voiture. Moi je suis rentré entre temps pour déposer ma caisse à outils. On l'a reconnu parce que ma femme m'a dit qu'il venait de Metz et moi j'en ai parlé à mon collègue, qui m'a demandé si ce n'était pas l'homme qui passait aux informations", a confié Yannick.

disparition aurore mangel FACEBOOK

© CAPTURE D'ECRAN FACEBOOK

"Il ne savait pas qu'il était recherché". "J'ai appelé ma femme, elle lui a dit qu'il était recherché par la police. Il ne le savait même pas. C'est lui-même qui a appelé le commissariat de Metz", poursuit-il. Des policiers de Tourcoing, accompagnés de la brigade des mineurs, sont alors arrivés : "tout s'est bien passé", assure Yannick.

"Ils sont en bonne santé tous les deux". Yannick et sa compagne ont préparé un petit-déjeuner pour Aurore et son père. "On leur a fait du café, la petite a bu un chocolat. Ils sont en bonne santé tous les deux, ils allaient parfaitement bien", conclut-il.