Disparition de Lucas Tronche : de nouvelles expertises sur des traces de sang

  • A
  • A
Disparition de Lucas Tronche : de nouvelles expertises sur des traces de sang
Lucas Tronche a disparu le 18 mars 2015.@ Capture d'écran
Partagez sur :

En fonction du résultat de ces nouvelles expertises, le juge d'instruction pourrait se repencher sur la liste des témoins.

Les enquêteurs vont se pencher sur de nouvelles expertises portant sur des traces de sang dans la chambre de Lucas Tronche, disparu le 18 mars 2015 dans des circonstances qui n'ont pas été élucidées, rapporte Le Parisien vendredi. 

Des traces anciennes. L'adolescent de 15 ans n'avait jamais rejoint son frère aîné pour aller à un cours de natation à Bagnols-sur-Cèze, et les enquêteurs ont été confrontés à des pistes bien minces. L'enquête porte depuis quelques mois sur des traces de sang retrouvées dans la chambre de Lucas Tronche, rapporte Le Parisien. Un reportage de M6 aurait révélé des traces anciennes, qui doivent faire l'objet de nouvelles analyses.

Pas de "flaque de sang". Le père de Lucas Tronche relativise le débouché de cette piste : "Cela n'est pas nouveau. Le produit révélateur a été passé partout dans la maison et ces quelques millimètres carrés de sang correspondent à une simple égratignure dans la chambre. Il n'y a pas de flaque de sang", a-t-il déclaré au Parisien, évaluant la quantité de sang à "un bouton gratté". 

Des traces plus importantes ? La technique du Luminol aurait cependant permis de montrer des traces plus importantes. Le juge d'instruction pourrait se pencher de nouveau sur la liste des témoins. La femme de ménage pourrait notamment être interrogée pour savoir s'il y a eu des lessivages dans la maison.