Disneyland : l'enfant s'est "levé trop tôt"

  • A
  • A
Disneyland : l'enfant s'est "levé trop tôt"
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'enfant, hospitalisé après être tombé d'une attraction mercredi, est désormais hors de danger.

L'attraction ne présentait a priori aucun danger. Et pourtant. Un accident est survenu mercredi après-midi, au parc de loisirs Disneyland Paris, en Seine-et-Marne. Alors qu'il participait à l'attraction Pirate des Caraïbes, Iban, un enfant de cinq ans, est tombé sous une machine. Transporté à l'hôpital Necker dans un état grave, ses jours ne sont plus en danger. D'après les premiers éléments, il semble que l'enfant se soit "levé trop tôt".

L'attraction. Les faits se sont déroulés mercredi, vers 16h20, au niveau de l'attraction Pirate des Caraïbes. Cette attraction consiste à transporter des groupes sur des petits bateaux, accrochés à des nacelles, elles-mêmes reliées à des rails. Les visiteurs se baladent ainsi dans un décor ressemblant au film Pirate des Caraïbes. Une attraction calme dans laquelle les visiteurs ne sont pas attachés.

L'accident. Mais mercredi après-midi, à la fin du parcours, juste avant que les visiteurs ne descendent de leur bateau, Iban a été déséquilibré et a basculé par dessus bord. Là, il a été aspiré sous l'eau et s'est retrouvé longuement coincé sous le bateau qui arrivait juste derrière. Le père du garçon a immédiatement sauté à l'eau, mais trop tard pour empêcher l'accident. C'est lui qui a réussi à dégager son fils. Les pompiers sont rapidement arrivés sur les lieux. Et l'enfant, originaire de Montpellier, a été transporté vers l'hôpital Necker pour enfants à Paris vers 17h45. Toujours hospitalisé jeudi matin, il souffre d'une "compression thoracique" mais ses jours ne sont plus en danger

Une enquête. D'après les premiers éléments, il semblerait que le petit garçon se soit "levé trop tôt", ne respectant pas "les consignes énoncées" par haut-parleur aux passagers. Il aurait quitté son siège "alors que l'embarcation n'était pas encore immobilisée" et "malgré les messages qui demandent aux visiteurs de rester assis" jusqu'à l'immobilisation complète du bateau. Une enquête pour recherche sur les causes de l'accident a été ouverte par le parquet de Meaux. Les résultats définitifs ne seront pas connus avant plusieurs jours. L'attraction est "fermée jusqu'à nouvel ordre".

Des précédents. En avril 2011, cinq personnes avaient été blessées, dont une grièvement, dans un wagon du Train de la Mine dans le parc. En novembre 2008, un jeune s'était blessé à la tête après avoir chuté d'un manège alors qu'il se trouvait à 7 mètres au-dessus du sol. En janvier, quatre personnes avaient été légèrement blessées après un accident de train à vapeur, un wagon s'était décroché et en avait percuté un autre lors de l'arrêt en gare.