Dieudonné condamné à deux mois avec sursis et 10.000 euros d'amende pour "La Bête immonde"

  • A
  • A
Dieudonné condamné à deux mois avec sursis et 10.000 euros d'amende pour "La Bête immonde"
Dieudonné.@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Le polémiste a été une nouvelle fois condamné pour injure raciale et provocation à la haine.

Alors qu'il avait déjà été condamné en appel pour son spectacle Le mur le 14 avril dernier, Dieudonné vient à nouveau d'être condamné mais cette fois pour des passages de son spectacle La bête immonde. Le tribunal correctionnel de Paris a déclaré le polémiste coupable des délits d'injure raciale et de provocation à la haine et l'a condamné à deux mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende.

Ironie sur l'Holocauste. Dans ce spectacle, Dieudonné, fers aux pieds, déguisé en détenu de Guantanamo, discourait sur le rôle qu'il attribue aux juifs dans la traite des noirs et ironisait sur le génocide commis par les nazis. Cinq passages étaient poursuivis, quatre au titre de la provocation à la haine raciale et un pour injure raciale. Parmi eux, figuraient une réplique où il expliquait que "le commerce des esclaves" était "une spécialité juive au départ" et une autre où il ironisait sur l'image "du juif, éternelle victime en pyjama à qui on a chouré un Picasso".

Il encourait trois mois de prison avec sursis et 30.000 euros d'amende.