Dévasté par la mort de son perroquet, il menace de se pendre à un pont

  • A
  • A
Dévasté par la mort de son perroquet, il menace de se pendre à un pont
@ AFP
Partagez sur :

Persuadé que la Police a tué son perroquet, un Britannique désespéré a menacé de se pendre à un pont près de Liverpool pour mettre fin à ses jours. 

Persuadé que la Police a tué son perroquet, un Britannique désespéré a menacé de se pendre à un pont près de Liverpool pour mettre fin à ses jours, revèle le Liverpool Echo

Le perroquet placé en cage lors d'une perquisition. Âgé de 54 ans, Allan Clark ne s'est pas remis de la mort de son perroquet. Persuadé que ce dernier n'a pas supporté d'être mis en cage un jour où la police est venue l'interpeller après un délit routier, le Britannique désespéré a tenté en vain de déposer une plainte. Pour se venger, il décide de mettre à son tour fin à ses jours dans un lieu qui mobilisera à coup sur de nombreuses fourgonnettes de police. 

Pour se venger, il se pend à un pont très fréquenté. Corde autour du cou, Allan Clark a créé une véritable pagaille sur l'axe routier qui passe sous le pont du Queens Drive Flyover. Menaçant de se pendre à ce pont, il a finalement rameuté 19 patrouilles de polices, dépéchées pour désamorcer la situation et éviter le suicide. Sain et sauf, le Britannique passera néanmoins 12 semaines derrière les barreaux "par précaution".