Devant la justice pour un grain de raisin

  • A
  • A
Devant la justice pour un grain de raisin
C'est sur un grain de raisin que la cliente a dérapé le 18 mai 2010 dans un supermarché de Pantin@ Maxppp
Partagez sur :

Après avoir dérapé sur un fruit, la cliente d'un supermarché de Pantin a saisi la justice.

Sérieusement blessée après avoir dérapé sur un grain de raisin dans un supermarché de Pantin en Seine-Saint-Denis, une cliente a décidé de demander réparation, rapporte Le Parisien qui précise qu'une audience civile se tient vendredi à Bobigny.

Une fracture du fémur

Les faits remontent au 18 mai 2010. Blandine B., 56 ans, caissière au supermarché Leclerc de Pantin profite de sa pause pour aller faire quelques courses dans le magasin. C'est dans le rayon fruits et légumes que l'incident se produit. L'employée glisse et se fracture le fémur de la jambe droite, par ailleurs déjà atteint d’une poliomyélite. « Le sol venant d’être nettoyé, il était sec. Une cliente précédente a fait tomber du raisin, et Madame B. a glissé dessus et est tombée », explique le compte rendu d'accident établi par le magasin. L'employée passera trois mois à l'hôpital.

Un avocat atypique

Pour défendre ses intérêts, la cliente n'a pas choisi n'importe quel avocat. C'est maître Emmanuel Ludot, pénaliste spécialiste de ce type d'affaires qui sera aux manettes. L'avocat s'est déjà illustré par le passé en défendant des clients qui avaient glissé l'un sur une frite, l'autre sur de la salade. Dans l’une des deux affaires, il a déjà obtenu la condamnation de l'hypermarché en première instance.
Maître Ludot va demander au tribunal la nomination d'un expert médical ainsi que le versement d'une provision en réparation du préjudice. De son côté, Leclerc assume sa responsabilité, regrettant toutefois que le litige n’ait été réglé "entre assureurs".