Deux soeurs auraient escroqué une dame fortunée

  • A
  • A
Deux soeurs auraient escroqué une dame fortunée
@ MAXPPP
Partagez sur :

Âgées de 55 et 58 ans, elles sont suspectées d'avoir escroqué un million d'euros à une octogénaire fortunée vivant dans la banlieue de Rouen.

Les deux malfaiteurs... ont 55 et 58 ans. En trois ans, deux sœurs seraient parvenues à voler un million d'euros à une vieille dame fortunée. Deux auxiliaires de vie sont en effet soupçonnées d'abus de confiance à l'encontre d'une octogénaire, vivant dans la banlieue de Rouen, en Normandie.

Un banquier interpellé par les dépenses de l'octogénaire. L'alerte a été donnée il y a six mois, quand le banquier de cette vieille dame millionnaire, a fini par s'inquiéter de voir le compte de sa cliente délesté de sommes de plus en plus importantes, au point de se vider. La retraitée a même connu, à plusieurs reprises, des périodes de découvert. Et à chaque fois que le conseiller en patrimoine se déplace dans la résidence pour personnes âgées, l'une des deux auxiliaires de vie est présente. Cette dernière tente de justifier alors les dépenses de la vieille dame. Et pour cause, elles semblent être les principales bénéficiaires de la générosité de l'octogénaire.

Elle s'achète un appartement à Paris. Au-delà de leur contrat de travail à 6.000 euros par mois, les deux sœurs reçoivent de gracieux chèques. Des sommes colossales qui leur ont notamment permis d'acheter un appartement dans le 16e arrondissement parisien et de financer les études à New-York du fils de l'une d'elles, ainsi que se payer une grosse voiture. Au total, la sœur cadette, la première à avoir travaillé pour la vieille dame, aurait bénéficié de 600.000 euros. Son aînée, qu'elle a fait embaucher, aurait quant à elle empoché plus de 300.000 euros.
 
Une expertise sur la vulnérabilité de la retraitée. Depuis septembre dernier, l'octogénaire est sous tutelle. Les deux sœurs ont été placées en garde à vue la semaine dernière. Soupçonnées d'abus de faiblesse, il faudra toutefois attendre le résultat de l'expertise sur la vulnérabilité de la vieille dame, pour le confirmer.