Deux-Sèvres : ils découvrent les ossements d’un enfant dans leur propriété

  • A
  • A
Deux-Sèvres : ils découvrent les ossements d’un enfant dans leur propriété
L'enfant supposé aurait été enterré sous 50cm de terre au bout d'un terrain constructible (image d'illustration)@ MARTA MIRAZON LAHR, FABIO LAHR / NATURE / AFP
Partagez sur :

D'après les premières constatations sur place, il s'agirait du squelette d'un enfant de 7 à 10 ans qui serait enterré dans un talus depuis plus de cinquante ans.

Muriel était en train de relever son courrier samedi après-midi dans sa propriété de Germont-Rouvre, dans les Deux-Sèvres quand elle a aperçu une branche qui s'est avérée être un os. Avec l'aide de son mari, elle dégage un talus et découvre un fragment de crâne avec des dents dont la taille fait penser à un enfant, a rapporté France Bleu Poitou lundi

Un enfant de 7 à 10 ans. Face à cette découverte, le couple contacte les gendarmes qui font appel à un technicien de l'investigation criminelle. Alors qu'il procédait aux relevés, une dentiste de la commune qui passait par là, affirme qu'il "pourrait s'agir d'un enfant de 7 à 10 ans". Pour plus de précisions, les os seront datés au carbone 14 mais l'absence de vêtements et de chair laisse penser qu'ils auraient plus de 50 ans.

Enterrement sans sépulture ou ancien cimetière. Le maire de la ville avance plusieurs hypothèses pour expliquer la présence d'un tel squelette au bout du terrain de Muriel et son mari. Il pourrait s'agir de l'emplacement d'un ancien cimetière familial, d'un discret cimetière protestant de seigneurs locaux ou encore d'un enterrement sans sépulture comme on pouvait le faire pour les plus pauvres.

Un crime non résolu ? Quant à savoir s'il s'agit d'un crime, une procédure est en cours pour savoir s'il y a eu des disparitions non résolues dans la région dans les cinquante dernières années. S'il s'agit d'une affaire de plus de trente ans, elle sera classée puisque le délai de prescription sera dépassé.