Deux morts dans le déraillement du train des Pignes
© Jacques Therence

EN IMAGES - Un train touristique a été percuté par un éboulis dans les Alpes-de-Haute-Provence. Bilan provisoire : deux morts, dont une Russe.

Deux personnes sont mortes et neuf ont été blessées, dont une gravement, samedi matin dans le déraillement d'un train touristique, le train des Pignes dans les Alpes-de-Haute-Provence, à Annot, près de Saint-Benoit.

Une ressortissante russe. L'une des personnes décédées est une ressortissante d'origine russe, l'autre serait originaire de la région, a précisé le parquet. "Ca demandera confirmation mais un des deux décédés est une touriste anglaise et une Russe pour le deuxième mais tout cela reste à confirmer ", avait expliqué plus tôt le maire du village, Jean Ballester, sur i<TELE. 


roc

© Jacques Therence

Un roc de dix tonnes. Selon les premiers éléments, le train qui reliait Nice à Digne-les-Bains a heurté un rocher de dix tonnes tombé sur la voie et un wagon s'est couché. “C’est un déraillement de train qui a eu lieu en fin de matinée. Il concerne la compagnie des chemins de fer de Provence. Il était composé de deux voitures. Il y a eu une collision avec un bloc de rocher alors que 34 personnes étaient à bord", a détaillé Emmanuel Clavaud, le porte-parole de la sécurité civile du département, au micro d'Europe 1.

"Rien ne laissait penser que ce drame pouvait arriver", confiait Charbel Aboud, sous-préfet de Castellane, lors d'une conférence de presse.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l'accident et a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie en lien avec le bureau enquête accident (BEA)."Notre but va être de pouvoir clarifier totalement ces circonstances qui sont a priori totalement accidentelles, liées à une terrible fatalité", a déclaré le procureur de la République à Digne, Stéphane Kellenberger.

gendarmerie

© Jacques Therence

Le ministre sur place. Le plan Rouge a été déclenché par la préfecture et les services de secours, pompiers et gendarmes notamment se sont rendus immédiatement sur les lieux. Les secours sont en train de s'occuper des différentes victimes. Tous les occupants ont été évacués des rames.

D'après son cabinet, le ministre des Transports Frédéric Cuvillier "va se rendre sur place".