Deux groupes d'extrême droite dissous

  • A
  • A
Deux groupes d'extrême droite dissous
Partagez sur :

Suite à l'affaire Méric, le Conseil des ministres a dissous "Troisième voie" et JNR ainsi que l'association "Envie de rêver".

Le Conseil des ministres a dissous mercredi les groupes d'extrême droite "Troisième voie" et "Jeunesses nationalistes révolutionnaires" ainsi que l'association "Envie de rêver", a annoncé la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem.

Cette dissolution a été prononcée sur proposition du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a-t-elle indiqué. Ces trois structures, dont des sympathisants ont été impliqués dans la mort du jeune militant d'extrême gauche Clément Méric, "présentaient les caractéristiques de milices privées" incitant à "la discrimination et à la haine", a fait valoir la porte-parole.