Explosions dans une zone industrielle près de Bordeaux : quatre blessés

  • A
  • A
Explosions dans une zone industrielle près de Bordeaux : quatre blessés
@ Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

Les explosions se sont produites un peu avant 7h dimanche sur le site d'une entreprise de transport de matières dangereuses. Quatre pompier ont été légèrement blessés.

Des explosions successives ont eu lieu ce dimanche matin à 6h40 dans la zone industrielle de Bassens au nord de Bordeaux en Gironde. Au moins cinq camions citernes d'une entreprise de transport de matières dangereuses ont explosé à la suite d'un incendie qui s'est déclaré sur place. La préfecture n'évoque pas de "problème chimique" : "il n'y a pas eu d'évacuation aux abords du site".



Le feu dans un camion, des réactions en chaîne. Un premier incendie s'est déclaré avant 7h dans un camion-citerne sur un parking de stockage de la société CD Trans, spécialisée dans le transport de matières dangereuses. Le site est déclarée Seveso seuil bas, c'est-à-dire qu'il était en cours de classement. Ce premier incendie a provoqué l'explosion du camion. Selon le maire de Bassens, Jean-Paul Turon, "les faits se sont produits dans une entreprise où il y a un stockage de bonbonnes de gaz, le feu est parti d'un camion qui a fini par exploser, ce qui a engendré des réactions en chaîne", rapporte France Info. 

5 à 10 camions touchés dans une deuxième explosion. Suite à cette première explosion, de 5 à 10 camions-citernes, parmi la centaine qui était entreposée sur ce parking extérieur, ont également pris feu et une seconde forte explosion est alors survenue. Les explosions ont également produit des dégâts dans les hangars alentour. Les citernes étaient vides mais contenaient encore probablement des gaz résiduels, raconte Sud Ouest.  

Quatre pompiers légèrement blessés. 85 pompiers et 11 véhicules ont été déployés sur le site. Quatre d'entre eux ont été légèrement blessés lors de l'intervention, selon les informations d'Europe 1. Le feu aurait été maîtrisé vers 10h, malgré l'épais dégagement de fumée au-dessus de la zone. Une enquête, pilotée par la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), est en cours. Elle devra déterminer si l'origine de l'incendie est accidentelle ou intentionnelle.