Deux alpinistes se tuent dans le massif des Écrins

  • A
  • A
Deux alpinistes se tuent dans le massif des Écrins
Ce sont des témoins, puis le gardien du refuge que la cordée avait quitté un peu plus tôt, qui ont alerté les secours en montagne.@ JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

Deux alpinistes sont morts dimanche après avoir chuté de "plusieurs dizaines de mètres" dans le massif des Écrins, en Isère.

Deux alpinistes de 30 ans ont fait une chute mortelle, dimanche matin, lors de l'ascension de la Meije, dans le massif des Écrins en Isère, a-t-on appris auprès des secours en montagne.

Une chute de "plusieurs dizaines de mètres". L'accident s'est produit vers 7 heures, à 3.150 mètres d'altitude, alors que la cordée entamait l'ascension du couloir Duhamel, permettant la traversée de ce sommet par sa face sud. "L'un d'eux a dû glisser et dévisser, puis emporter l'autre. Ils n'ont, semble-t-il, pas eu le temps de se sécuriser par un point de protection", a rapporté la CRS des Alpes, confirmant une information du Dauphiné Libéré. Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux alpinistes ont fait une chute de "plusieurs dizaines de mètres". 

Ce sont des témoins, puis le gardien du refuge que la cordée avait quitté un peu plus tôt, qui ont alerté les secours en montagne. Ces derniers ont également dû intervenir pour évacuer une autre cordée, que ce drame avait ébranlée.

Deuxième accident mortel ce week-end dans les Alpes. Il s'agit du second accident mortel d'alpinisme ce week-end dans les Alpes. Samedi, un alpiniste ukrainien de 42 ans a été retrouvé mort dans le massif du Mont-Blanc, victime d'une chute. Surpris vendredi soir par le mauvais temps alors qu'il était en pleine ascension, le quadragénaire avait alerté les secours en montagne. Mais ceux-ci n'avaient pu intervenir immédiatement en raison de trop fortes précipitations.