Détenu deux ans et demi par erreur, il touchera 90.000 euros

  • A
  • A
Détenu deux ans et demi par erreur, il touchera 90.000 euros
@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Un Deux-Sévrien de 40 ans, accusé de viols sur ses enfants avant d'être blanchi, percevra 90.000 euros.

"Cela ne réparera pas ce qui a été irrémédiablement brisé", commente-t-il. Un Deux-Sévrien de 40 ans, accusé de viols sur ses enfants avant de bénéficier d'un non lieu total, percevra 90.000 euros pour avoir passé deux et demi en détention provisoire par erreur, raconte samedi La Nouvelle République. La chambre de réparation de la détention de la cour d'appel de Poitiers vient de lui accorder cette somme, alors que son avocat réclamait 135.000 euros et le parquet 40.000. 

"Ce n'est pas imaginable". "C'est la première fois en dix années d'exercice que je me retrouve avec une détention provisoire aussi longue pour laquelle je réclame une indemnisation", expliquait Me Takhedmit, l'avocate, citée par le quotidien local, lors de l'audience. Et de marteler : "je ne suis pas contre pour les durées courtes, mais là, ça n'est pas imaginable. C'est d'autant plus injustifiée qu'elle a été anormalement longue pour quelqu'un qui se disait innocent et qui est finalement innocenté, elle doit donc être indemnisée à la même hauteur".