Des tombes profanées dans le Pas-de-Calais

  • A
  • A
Des tombes profanées dans le Pas-de-Calais
@ MAXPPP
Partagez sur :

Des sépultures du cimetière militaire de Loos-en-Gohelle ont été vandalisées vendredi.

Des inscriptions nazies ont été découvertes sur une douzaine de tombes du cimetière militaire britannique de Loos-en-Gohelle, dans le Pas-de-Calais. Selon la préfecture du Pas-de-Calais, des croix gammées, des croix celtiques, des signes "SS" et le mot "sexe" ont été tracés à la peinture rose sur les stèles.

Un acte marginal ?

"La nature des profanations n'est pas habituelle de ce genre de dossiers qui ont un fond idéologique. Il faut rester prudent, une enquête est en cours, mais il semblerait que ce soit plutôt des personnes qui ont eu un moment d'égarement", a précisé le parquet. "Je pense que c'est plutôt un acte marginal, une imbécillité, parce qu'il y a un certain nombre d'inscriptions qui partent dans tous les sens", a renchéri le maire de Loos-en-Gohelle, Jean-François Caron.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Béthune et a été confiée à la police de Lens.

La "consternation" de Sarkozy

Le cimetière militaire britannique de Loos-en-Gohelle, situé entre Arras et Lille, regroupe plus de 2.300 tombes de soldats britanniques tombés lors de la bataille de Loos en 1915.

Nicolas Sarkozy a exprimé sa "consternation". Hubert Falco, le secrétaire d'Etat aux Anciens combattants, a estimé quant à lui que les profanations commises étaient "une injure" à la mémoire de ces soldats venus se sacrifier pour défendre la France.