Des tombes musulmanes vandalisées

  • A
  • A
Des tombes musulmanes vandalisées
@ MAX PPP
Partagez sur :

C’est la quatrième profanation d’un cimetière à Strasbourg depuis le début de l’année.

Trente-six tombes tombes musulmanes d'un cimetière de Strasbourg, situé dans le quartier de la Meinau, ont été découvertes brisées ou renversées. Des tombes d'enfants figurent parmi celles endommagées. Les dégradations ont été constatées vendredi matin par un gardien du cimetière.

Aucune inscription n'a été retrouvée sur les tombes elles-mêmes. Mais des croix gammées ont été tracées sur les gravillons des allées. L'une d'elle, à l'entrée d'une parcelle du carré musulman, faisait environ un mètre de diamètre.

Des précédents

Il s'agit de la quatrième profanation d'un cimetière dans l'agglomération strasbourgeoise depuis le début de l'année et de la deuxième touchant des sépultures musulmanes. Fin juin, 17 pierres tombales avaient été renversées dans un carré musulman du cimetière nord de la ville. Mais le ou les auteurs des faits n'avaient laissé aucune inscription.

Le maire et le procureur de la République se sont rendus sur les lieux.

De la "consternation"

Le délégué général de la Grande Mosquée de Strasbourg en cours de construction, Abdelaziz Choukri, a fait part dans un communiqué de sa "consternation" et de son "dégoût". Les profanations ont eu lieu tout près du site où doit être aménagé le premier cimetière exclusivement musulman de France. "Il y a toute une agitation autour des mouvements d'extrême droite", a dénoncé Abdelaziz Choukri.

La Ligue des droits de l'Homme a quant à elle exprimé son "indignation" face à une "situation qui ne cesse de se dégrader".